Les différents types de défiscalisations

La défiscalisation est une approche instaurée par l’État afin d’encourager les particuliers qui réalisent des investissements. Ce système consiste à réduire l’impôt des investisseurs nationaux afin d’augmenter leur avoir. À cet effet, il existe plusieurs types de défiscalisations.

La défiscalisation familiale

Lorsque l’on parle de la défiscalisation familiale, il s’agit d’une réduction d’impôt octroyée en contrepartie d’un investissement familial. Pour tout comprendre sur ce type de défiscalisation, il est primordial de lire cet article sur les différentes façons de défiscaliser. Pour bénéficier d’une défiscalisation familiale, vous pouvez investir dans les donations. Par exemple, vous pouvez effectuer des dons aux différentes Associations ou Fondations reconnues d’utilité publique. Avec de tels investissements, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt sur l’IR jusqu’à hauteur de 75 % de vos dépenses effectuées. De même, lorsque vous supportez une charge salariale, l’État pourrait vous octroyer un crédit d’impôt allant jusqu’à 50 % des dépenses liées au salarié. Cependant, il va falloir justifier auprès du fisc votre investissement.

La défiscalisation immobilière

Ce type de défiscalisation s’avère très rentable pour l’investisseur. Pour acquérir un bien immobilier neuf, il vous faut en moyenne un montant de 100 000 euros. Et pour un tel investissement, la réduction d’impôt pourrait être très importante. Si l’acquisition du bien immobilier s’inscrit dans un but locatif, vous avez la possibilité de solliciter un prêt immobilier que vous pouvez rembourser par les revenus locatifs. Cependant, afin de bien jouir de votre investissement dans ce domaine, il faut bien choisir le programme de défiscalisation le plus avantageux. Pour ce faire, il faut bien vous renseigner. Les lois sur la défiscalisation immobilière définissent plusieurs critères afin de bénéficier d’un crédit d’impôt. Il faut prendre en compte l’emplacement de la construction, le type de construction ainsi que l’objectif du propriétaire. S’il s’agit d’un logement locatif, ce dernier est régi par des lois très strictes que vous devez respecter si vous voulez bénéficier des avantages de ce type de défiscalisation.