Tiny house : faut-il obtenir un permis de construire ?

Aimeriez-vous vivre dans une micro maison communément appelé tiny house ? Il faut savoir les réglementations en matière de construction d’un tel appartement peu ordinaire. Nous vous disons tout à propos des règles de cet habitat pas les autres. Lisez cet article!

Avec une emprise de 20m2, c’est sans permis de construire

Selon la loi sur les habitats légers, pour une tiny house qui occupe une superficie de 20m2, il n’y pas une demande de permis de conduire à faire. Considérée comme une habitation exceptionnelle dans bon nombre de pays comme la France, le tiny house a le vent en poupe en raison des réglementations moins contraignantes qui les régissent. Il suffit juste d’une simple déclaration des travaux de construction du petit habitat, lorsque son emprise sur le sol se situe entre 10 et 20 m2. Une disposition qui simplifie la vie aux personnes qui ont des projets de construction de tiny house aux petites dimensions. Ainsi, si les besoins de logement ne sont pas trop grands, opter pour une tiny house de cette taille est bien avantageux. Quand on connaît ce qu’implique un permis de construire, on ne peut faire l’option d’une emprise plus petite.

Permis de construire obligatoire pour une tiny house de plus de 20m2

Lorsque la superficie couverte par le petit habitat passe le cap des 20m2, il faut forcément obtenir un permis de construire. Généralement, les terrains destinés à abriter une telle construction sont soumis à l’impôt. Un permis d’aménager ou de déclaration de l’installation de la résidence démontable doit être délivré par les autorités compétentes, avant tous travaux de construction. C’est l’autorité municipale qui est habilitée à donner l’autorisation. Il faut se rapprocher de celui-ci pour avoir le feu-vert, quelle que soit la durée de l’installation de la tiny house de plus 20m2. Savoir tout ceci vous permet de privilégier les options selon les réalités de chaque ville.